Le recrutement : des processus à améliorer constamment

Folksy
20 décembre 2018
Article

Qui recrute bien un jour saura bien recruter pour toujours. La formule sonne chic, mais elle ne doit pas faire oublier une vérité simple : dans de nombreuses sphères d’activité, les candidats ont de plus en plus le choix. De ce fait, les entrepreneurs doivent sans cesse innover et se remettre en question pour être sûrs d’attirer les meilleurs. Alors, comment optimiser le recrutement au sein d’une petite, d’une grande et d’une moyenne entreprise ? Une fois encore, le mariage de raison sera celui de la « bonne » approche des relations humaines et… des technologies adaptées.

 

Nous l’avons mentionné dans un article précédent, une campagne de recrutement ressemble à une campagne de communication, voire de marketing. S’adresser au public cible vraiment concerné, déployer un message clair, mettre en valeur de façon attrayante, mais avec transparence et précision les compétences requises et les responsabilités offertes : telles sont les règles d’or d’un recrutement bénéfique, susceptible d’apporter à l’entreprise exactement le talent qu’il lui manquait pour croître. Et ce, aussi bien au moment de l’annonce que lors de l’entrevue d’embauche.

 

Qu’on se le dise, la qualité des candidatures à traiter n’aura d’égales que la justesse de la description du poste et l’intelligence de la promotion des défis à relever. Et il faut bien sûr étendre la recherche à des qualités humaines, pas juste techniques. À moins de vouloir avoir affaire à un robot, il conviendra de se pencher sur les fameux « soft skills », qualités humaines telles que l’éthique, les valeurs et les attentes du candidat. Lors de l’entrevue, ces mêmes valeurs peuvent d’ailleurs être éprouvées, soulignées par l’entreprise. Pour bien faire, les spécialistes conseillent de répartir des aspects de l’évaluation entre différents responsables de l’entreprise. En clair : impliquer, au-delà des RH, d’autres services — en particulier ceux avec lesquels le profil recruté devra directement travailler — et pourquoi pas des conseillers externes, experts en RH qui s’avéreront de précieux partenaires.

Réseaux sociaux & cie


S’il y a de multiples façons de faire (et de communiquer) un recrutement, les réseaux sociaux ne sont pas à négliger, au moins au premier stade de la requête. En février 2017, Le Journal de Montréal a relayé une étude récente de PR Newswire selon laquelle « 86 % des employeurs utilisent les médias sociaux pour rechercher un candidat potentiel » 1. Quand bien même « à peine 12 % des candidats croient que ce qu’ils publient sur les médias sociaux est important pour leur carrière » 2, les entreprises se fient, à raison, à ce qu’elles voient sur Linkedin, Facebook, Instagram et compagnie. Et inversement : les candidats font aussi leur marché sur internet. Quand une société affiche un poste, c’est un peu comme lorsqu’un candidat envoie spontanément son CV : les visiteurs n’accordent à l’offre qu’une trentaine de secondes. Or, qui ne sait pas que la première impression s’avère souvent décisive ?

 

Une société dont le site web se révèle austère ou avare en informations corporatives, ou dont la page Facebook n’est pas souvent mise à jour n’attirera pas les foules, même dans des secteurs qui n’ont a priori rien à voir avec la technologie. Voyez l’exemple des restaurants et autres spas qui attirent clients, mais aussi employés potentiels par dizaines, rien que par la qualité de leur contenu sur Facebook et Twitter. La formule peut paraître clichée, mais c’est un fait : il faut faire rêver les candidats ! Avec un cadre de travail. Avec des valeurs clés, des avantages, une vision. Et avec, répétons-le, une communication appropriée.

Toute entreprise est une marque


La plupart des entreprises travaillent aujourd’hui à rendre leur image de recruteur et d’employeur plus que fiable : harmonieuses sous tous rapports, engagée, tournée vers l’avenir et des valeurs sociales positives. Les spécialistes parlent d’une « marque » que toute entreprise se doit d’installer d’elle-même, et de cultiver avec force stratégies. Là encore, une présence active sur les réseaux sociaux, un « réseautage » naturel dans l’industrie ou auprès des autres acteurs du secteur concerné, ainsi qu’une visibilité accrue dans les médias et sur les salons de l’emploi constituent des incontournables. À un degré moindre, les journées portes ouvertes et de l’affichage dans les établissements scolaires et universitaires drainent aussi des candidatures intéressantes. Plus encore lorsqu’il s’agit de rencontres « physiques », soit lors d’événements, soit lorsque l’entreprise s’est donné la chance, eh oui, de rencontrer tel ou tel demandeur d’emploi qui la sollicitait.

 

Mais l’optimisation d’un recrutement ne s’arrête pas à ce dynamisme de terrain. Pour être plus que connue, c’est-à-dire « reconnue » par de précieux talents, une société a tout à gagner à miser sur les témoignages positifs de ses employés. Textes, capsules vidéo, reportages photo, entrevues audio, tout est faisable et facile à diffuser sur de nombreuses plates-formes. Autre méthode : la rédaction et la diffusion par l’entreprise des « 10 (ou 15, ou 20) meilleures raisons » de travailler pour elle. Les exemples montrent que ce type de stratégie se révèle souvent payant. Enfin, parce qu’il faut savoir se doter d’outils efficaces, une solution de gestion du recrutement de type ATS devrait être envisagée. En faisant en effet coïncider les profils collectés avec les descriptions de postes offerts, le système contribuera grandement à maximiser les processus de recrutement. Le logiciel est ici à voir comme la cerise sur un gâteau RH dont la recette n’a de cesse de changer au fil des tendances et des aspirations des candidats…

 

Et vous, comment prévoyez-vous d’optimiser le recrutement au sein de votre entreprise ? N’hésitez pas à demander conseil à nos experts RH.

 

 


1 « Le recrutement en chiffres », collaboration spéciale JobIllico, Le Journal de Montréal, lundi 6 février 2017, [en ligne] https://www.journaldemontreal.com/2017/02/06/le-recrutement-en-chiffres

 

2 Id.

 

Sources informatives :

https://www.jobillico.com/blog/employeurs-soyez-recrutes-par-les-chercheurs-demploi/

http://scma.com/national/fr/nouvelles/2017-nouvelles-de-l-agca/1383-comment-ameliorer-votre-processus-de-recrutement

http://batenborch.com/blog/2017/02/22/3-manieres-dameliorer-votre-processus-de-recrutement/?lang=fr

https://www.spb.ca/fr/articles/article-2017/bien-mesurer-pour-mieux-recruter

Partager

articles similaires

Article
4 idées pour célébrer Noël à distance avec vos employés
Lire la suite
Article
La flexibilité organisationnelle : plus indispensable que jamais en 2020
Lire la suite
Article
5 éléments clés pour s’assurer d’une réouverture sécuritaire
Lire la suite
Étude de cas
Une gestion des RH simplifiée grâce à Folks
Lire la suite