Les défis RH qui attendent les employeurs en 2021

Catherine Maheux-Rochette
10 décembre 2020
Article

Il va sans dire que 2020 n’aura pas été de tout repos, ni pour les entreprises, ni pour les chercheurs d’emploi. La crise sanitaire, doublée d’un ralentissement économique sans précédent à l’échelle mondiale, a apporté son lot de défis RH pour les propriétaires et les gestionnaires, sans oublier les professionnels des ressources humaines. À l’aube de 2021, nous nous sommes interrogés : Avec quels enjeux les entreprises devront-elles conjuguer l’année prochaine, et quelles solutions envisager? Différents intervenants œuvrant dans le domaine des ressources humaines répondent à cette question.

Le défi de la conciliation travail-famille

Marianne Roberge, Go RH

Le 1er décembre, je célébrais mes 10 ans d’entrepreneuriat avec KOEVÄ, entreprise que j’ai fondée en 2010 lorsque j’ai pris conscience de l’importance des défis que pouvait occasionner la conciliation entre le travail et la vie de famille des employés et les impacts qui en découlent dans les organisations. Depuis, je poursuis ma mission avec mon équipe chez Go RH, parce qu’ensemble, on va plus loin. À travers toutes ces années, j’ai eu l’occasion de parcourir le Québec pour accompagner les entreprises vers de meilleures pratiques concrètes en CTF. J’ai également eu la chance de voir évoluer les mentalités, les perceptions et les valeurs à l’égard de la CTF en entreprise et dans la société.

Il faut avouer que 2020 en a été toute une pour nous permettre de prendre réellement conscience collectivement de l’importance de considérer la vie familiale de nos employés. La conciliation travail-famille a été mise de l’avant depuis le début de la pandémie. Ça n’a été facile ni pour les employés, ni pour les dirigeants, qui ont tenté, tant bien que mal, d’appuyer ces derniers. 

Comme j’ai tendance à penser qu’il y a du bon à retirer dans chaque situation, même les plus difficiles, je crois que les derniers mois nous auront permis de mettre en valeur cet aspect bien réel que nous vivons tous au quotidien; de constater que, même si cela peut causer bien des casse-tête dans la gestion opérationnelle de nos organisations, il y a plusieurs avantages à être à l’écoute de nos employés, à chercher ensemble des solutions et à s’adapter aux réalités de chacun.

Pour moi, ça ne fait aucun doute : en 2021 la conciliation travail-famille continuera d’être un enjeu de taille. Je souhaite aux organisations québécoises de poursuivre sur cette belle lancée, pour le bénéfice des employés, il en va de soi, mais aussi pour le leur. Les avantages de la CTF, pour les entreprises, sont nombreux. 

Finalement, voici mon conseil pour faire vivre la CTF au quotidien dans une organisation : Assurez-vous que les mesures offertes soient accessibles, valorisées, clairement définies, communiquées et intégrées dans les pratiques de gestion. Cela favorisera une culture d’entreprise saine et fera de vous un employeur de choix, chez qui il fait bon s’investir et donner le meilleur de soi-même. Cette qui année qui se termine sous le signe de la prise de conscience permettra à nos milieux de travail d’accueillir 2021 par une cohabitation plus positive, concrète et efficace entre les besoins familiaux des employés et les impératifs de gestion de l’entreprise. La pandémie nous aura fait réaliser que de s’adapter et offrir la flexibilité dans un emploi n’est pas un choix, mais bien un incontournable, car peu importe sa réalité, tout le monde a une famille.

La gestion des absences, un nouveau challenge pour les employeurs

Max Trudel, Voilà!

L’année 2020 a complètement redessiné le monde de l’emploi et les défis RH ont changé. Plus que tout, le concept d’être physiquement présent, si cher aux yeux de nombreux gestionnaires, a été mis à mal. Ainsi, on voit de plus en plus d’entreprises où seuls les travailleurs devant essentiellement travailler d’un lieu précis s’y présentent. Pour plusieurs, cela signifie que les employés de première ligne sont sur place, mais que leurs gestionnaires, dans plusieurs cas, les supervisent à distance.

Comment donc dans de tels cas s’assurer de la présence de vos employés? Plus encore, comment identifier rapidement les absents afin de leur trouver un remplaçant ou de réorganiser les assignations de la journée en conséquence?

Pour plusieurs entreprises chez qui les employés poinçonnaient déjà, un passage vers un poinçon numérique a su atténuer le problème. Ainsi, non seulement les entrées et sorties peuvent-elles être validées sur le champ (prise de photo, validation GPS, etc.), mais un gestionnaire peut être notifié en temps réel si un employé ne s’est pas présenté. Il peut donc réagir promptement, même du confort de son salon. Nous observons par ailleurs plusieurs de nos clients qui demandent depuis peu à l’ensemble de leurs employés de pointer, non pour faire le suivi de leurs heures, mais pour avoir un portrait, en temps réel, de qui est au travail et disponible. 

Non seulement les poinçons numériques de Voilà! offrent-ils une validation et un suivi serré des présences, même à distance, et permettent d’exporter une information complète et fiable directement vers vos systèmes de paie, mais ces outils permettent d’inclure différentes validations, telles qu’un questionnaire d’autodiagnostic de la COVID à remplir, au moment de l’arrivée des employés. Bien sûr, en pointant de leur téléphone, les employés peuvent aussi éviter de tâter un même appareil de punch probablement couvert de bactéries. S’ils étaient préalablement perçus comme un outil de contrôle parfois honni des employés, les poinçons, de par leur intégration aux routines d’arrivée et de départ des employés, gagnent maintenant en popularité grâce, notamment, à leur capacité à offrir un aperçu en temps réel de la présence de vos employés. Les avantages d’un système de gestion des horaires comme Voilà!, comme vous pouvez le constater, sont nombreux!

La transition de carrière, un enjeu d'actualité

Marie-France Godin, Go RH

La pandémie que nous vivons présentement est un événement extraordinaire, de ceux qui peuvent susciter de profondes réflexions pour les travailleurs, notamment sur leur avenir professionnel et l’emploi qu’ils occupent.

Bien qu’il soit encore trop tôt pour évaluer concrètement les retombées sur la mobilisation et le sentiment d’appartenance des employés, différentes études présentées dans les derniers mois dans les médias ont démontré une importante proportion de travailleurs qui évoquaient une intention de changer d’emploi, des chiffres qui tournaient autour de 40 %

Il s’agira donc d’un double défi pour les ressources humaines : s’assurer de la mobilisation des employés, et ce, dans un contexte de télétravail (pour plusieurs entreprises).

Pour les organisations qui vivent ou vivront de profondes transformations dans leurs opérations, le sens du travail des employés sera bouleversé. La communication, dans ces situations, est cruciale. Il est donc primordial de s’assurer qu’ils aient un portrait le plus clair possible de leur apport et contribution dans le « nouveau normal » et s’assurer qu’il sera motivant pour eux en fonction de ces changements.

Il ne faut donc pas tarder et profiter de l’occasion pour les accompagner dans un processus qui leur permettra de faire le point sur leurs compétences et leurs intérêts pour permettre de les affecter aux différents projets que la pandémie mettra sur la route de l’organisation. Par la suite, il est même possible de créer des comités de travail en fonction des compétences identifiées et de faire participer un maximum d’employés dans le processus de réinvention de l’organisation.

Santé globale et bien-être au travail

Ève Chaîné, Escouade RH

Silencieux et sournois, les troubles de santé mentale sont pourtant sur toutes les lèvres depuis les derniers mois. Saviez-vous qu’en 2020, la deuxième cause d’incapacité dans le monde a été la dépression? Qu’en sera-t-il en 2021, en considérant l’isolement de plusieurs, qui perdurera alors depuis presqu’une année? 

« Comment ça va? » Question plutôt simple, mais qui, posée de façon sincère, peut faire une grande différence. En 2021, prendre le pouls de son équipe sera primordial. Tout gestionnaire souhaite avoir à son côté une équipe d’employés heureux, performants et prêts à surmonter des défis, mais combien d’entre eux prennent réellement le temps de demander aux membres de leur équipe, simplement et sincèrement, comment ils vont? Ce n’est pas parce que vos employés travaillent dans le confort de leur foyer qu’ils sont à l’abri des problèmes de santé mentale. Bien au contraire! Dépression, anxiété, stress et épuisement ne sont que quelques exemples des répercussions de la pandémie sur la santé mentale des gens.

On entend beaucoup parler de santé psychologique, mais il ne faudrait pas négliger cet autre aspect de la santé globale qu’est la forme physique. Avec l’isolement est venue la sédentarité, qui s’est invitée dans le quotidien de plusieurs travailleurs. Les experts le disent, prendre le temps de bouger est un atout important à une bonne santé mentale. Saviez vous qu’au début avril 2020, ce sont 47% des québécois qui rapportaient une diminution de leur activité physique? Ce n’est plus à prouver : la santé physique et la santé mentale sont intimement liées. En 2021, les employeurs devront continuer d’être créatifs et ingénieux afin de veiller au bien-être de leurs employés tout en respectant les mesures sanitaires.

Besoin d’idée pour motiver vos employés à bouger?


À la lumière de ce qui précède, on peut définitivement affirmer que la pandémie a redessiné le monde du travail… ou peut-être serait-il plus juste de dire qu’elle en a accéléré les mutations. Ainsi, en 2021, la conciliation travail-famille, la gestion des absences – notamment de maladie –, la transition de carrière et la santé globale au travail seront tous des enjeux avec lesquels les gestionnaires RH devront conjuguer, et c’est sans parler du télétravail, qui est à ce jour le principal mode d’organisation du travail pour plusieurs entreprises. Il est intéressant de se poser la question suivante : Qu’adviendra-t-il du télétravail lorsque la pandémie sera derrière nous?

Partager

articles similaires

Article
6 erreurs à éviter pour l’évaluation annuelle des employés
Lire la suite
Article
5 éléments clés pour la réouverture des entreprises
Lire la suite
Article
5 idées originales pour l’accueil de vos nouveaux employés
Lire la suite
Article
Comment améliorer la rétention du personnel?
Lire la suite
Human Resources Today